CHIENS

Soins > Les vaccins du chien

Qu'est ce qu'un vaccin ?

Un vaccin est une substance que l'on injecte dans le corps, destinant à le protéger contre une maladie. Il stimule le système immunitaire pour obtenir une réponse spécifique à la maladie. Les vaccins sont généralement utilisés en prévention, pour éviter que l'animal ne développe un jour la maladie, mais peuvent aussi être employés de manière curative, lorsque la maladie est présente, pour aider le système immunitaire à la combattre.

La protection obtenue grâce aux vaccins s'amenuise avec le temps, elle a besoin d'être restimulée par d'autres injections : les rappels de vaccins.

Carnet de santé chien vaccin

Souvent regroupés sous le terme barbare « CHPPIL », quelles sont ces maladies contre lesquelles nous vaccinons nos chiens ?

Les lettres de « CHPPIL » sont les premières lettres des maladies contre lesquelles votre chien est vacciné :

  • « C » : La Maladie de Carré :

C'est un virus qui peut entraîner diarrhée, vomissements, toux, troubles nerveux et dermatologiques.

  • « H » : L'Hépatite de Rubarth:

C'est aussi un virus avec de nombreux symptômes, dont une atteinte du foie. Elle peut provoquer la mort de l'animal, surtout chez les chiots.

  • « P » : La parvovirose :

Il s'agit d'un virus très agressif, provoquant rapidement diarrhées et vomissements. Les chiots sont les plus atteints et malgré des soins intensifs, décèdent malheureusement souvent.

  • « Pi » : Le ParaInfluenza :

C'est un des virus pouvant entraîner la grippe. Il est aussi un des composant de la toux des chenils (voir plus bas).

  • « L » : La leptospirose :

C'est une maladie bactérienne grave, pouvant se transmettre du chien à l'homme. On parle donc de zoonose ! Les rongeurs sont des porteurs sains de la maladie, qu'ils transmettent via leurs urines. Les symptômes rencontrés chez le chien (et l'homme!) sont variés mais peuvent aller jusqu'à des problèmes rénaux et hépatiques très graves !

 

Protocoles vaccinaux :

Les vaccins de ses maladies se font le plus souvent tous ensembles, dès les 2 mois du chiot, en 1 seule injection, suivie d'un rappel 1 mois plus  tard, puis 1 fois par an.

Cependant, en fonction de la pression d'infection du milieu chez le chiot, il est possible de vacciner plus tôt contre la parvovirose par exemple.

 

En dehors de ces vaccins, dits classiques, sachez qu'il en existe d'autres, facultatifs ou obligatoires selon votre mode de vie avec votre chien :

  • La Rage :

C'est un virus transmis par la salive d'un animal déjà atteint (morsure ou léchage). Les animaux atteints présentent des troubles nerveux très variés (complètement amorphe à très anxieux et agressif). La rage est TOUJOURS mortelle. La vaccination est obligatoire pour voyager (passer n'importe quelle frontière, même au sein de l'Europe). La vaccination pourra être demandée dans certains campings, pour la chasse, les pensions...

Protocole vaccinal :

1 injection à refaire 1 fois par an.

Attention, lorsqu'il s'agit de la 1ère fois que votre chien est vacciné contre la Rage ou qu'il n'est plus en ordre de vaccination, vous devrez attendre 21 jours avant d'être autorisé à passer les frontières.

 

  • La Toux des chenils :

Il s'agit d'un syndrome regroupant plusieurs éléments : une bactérie (Bordetella bronchiseptica), des virus (Parainfluenza canin, CAV-2, paramyxovirus, herpès virus canin, réovirus, Influenza de type A) et des mycoplasmes. La maladie provoque des trachéobronchites avec de potentielles complications pulmonaires graves. Elle est très contagieuse, particulièrement dans les lieux où des chiens sont rassemblés.

De ce fait, la vaccination est recommandée avant tout séjour en pension, cours d'éducation canine en groupe, agility et autres sports canins, exposition et compétitions.

Protocole vaccinale:

A la Clinique Vétérinaire Vendôme, nous utilisons un vaccin intranasal. L'immunité locale est alors stimulée et offre une protection rapide en une seule injection.

Le rappel est ensuite annuel et peut être fait en même temps que les autres vaccins de votre chien.

 

  • La Piroplasmose :

Le piroplasme est un parasite transmis par la salive de la tique lorsqu'elle prend son repas sanguin sur votre chien. Le piroplasme se loge alors dans les globules rouges et entraîne leur destruction. Cela provoque une anémie (un manque de globules rouges), qui peut aller jusqu'au décès du chien. Il s'agit d'une urgence, votre chien doit alors voir un vétérinaire au plus vite !

Protocole vaccinal :

La vaccination ne peut se faire qu'à partir des 5 mois du chiot. La 1ère injection sera suivie 1 mois après d'un rappel. Puis ce rappel sera annuel.

Ce vaccin ne peut jamais se faire en même temps que les autres (sauf vaccin Lyme).

 

  • La Maladie de Lyme :

Comme la piroplasmose, il s'agit d'une maladie transmise par les tiques. En revanche, il est important de retenir qu'il s'agit d'une zoonose (maladie transmissible de l'animal à l'homme) ! Elle s'appelle aussi la Borréliose. Elle provoque des épisodes de fièvres et de boiteries. Il est possible de soigner l'animal, mais il restera porteur toute sa vie !

Protocole vaccinal : le même que pour la piroplasmose.

 

  • La Leishmaniose :

Il s'agit d'une maladie grave transmise par certains moustiques, présents autour de la Méditerranée. Il s'agit d'une zoonose (= maladie transmissible de l'animal à l'homme). Les symptômes peuvent être cutanés mais aussi généraux avec des pertes de poids, de la fatigue... Sa prévention passe aussi par une protection de votre animal contre les moustiques (pipettes, colliers...), éviter les balades près des marais en fin de soirée...

Protocole vaccinal : 3 injections la 1ère année (à 1 mois d'intervalle chacune), puis un rappel une fois par an.

 

  • L'Herpès Virose :

C'est un virus transmis entre chiens lors de la saillie. Il provoque peu de symptômes chez la chienne mais peut entraîner des avortements et des mortalités chez le chiot nouveau-né.

Protocole vaccinal : Uniquement pour la chienne, injection 10 jours après la saillie et rappel 1 mois après.

 

Quels vaccins faire pour mon chien ?

Un petit tableau pour vous guider dans le choix des vaccins :

Tableau vaccination chien

En cas d'oubli du rappel de vaccin ?

Généralement, une petite carte de rappel de vaccin vous est envoyée par courrier postal, par mail ou même par sms, les jours précédant l'échéance.

En cas de non prise de rendez-vous suivant la réception de ce 1er rappel, un second rappel vous sera envoyé. Puis un troisième après la date limite ! 

Cependant, il vous est toujours possible de prendre rendez-vous pour ses vaccins et un vétérinaire fera le point avec vous.

 

Lors de vaccins classiques, si la date prévue du vaccin (1an après le précédent) est dépassée :

  • de moins d'1 mois : pas de problème, cela ne change rien

  • de plus d'1 mois : on fera le vaccin classique, suivit d'un rappel pour la leptospirose 1 mois après. Puis les rappels 1 fois par an reprendront.

 

Les cas particuliers :

  • Pour les chiots (lors des primo-vaccinations), les dates sont à respecter afin de lui garantir une bonne couverture vaccinale à un âge où il est particulièrement fragile.

  • Pour le vaccin Rage, rappelez-vous qu'il doit avoir été fait au minimum 21 jours avant le passage de frontière, ou, en cas de rappel, avoir été fait avant la date limite.

 

Votre chien est vieux, faut'il continuer à le vacciner ?

OUI ! Car avec l'âge le système immunitaire est plus faible, et donc votre chien moins résistant aux maladies. Par exemple, chez l'homme, le vaccin contre la grippe est fait de manière privilégiée aux seniors. C'est la même chose pour votre animal. Même vieillissant, les vaccins restent une protection indispensable pour lui.

 

Pour la Clinique Vétérinaire Vendôme, Dr Amélie Frémont

Close

Mot de passe oublié ?